Nous avions commencé notre voyage il y a 5 ans avec des BMW 1200 GS, une très bonne machine. Cependant, étant donné notre volonté de sortir des sentiers battus, nous avons rapidement réalisé qu’une grosse moto était plus adaptée pour les belles routes ou les pistes roulantes et non pour des pistes plus techniques. C’est pourquoi nous avons opté pour de petits trails beaucoup plus légers pour l’Amérique latine, comme les Honda 300 XRE, des motos uniquement disponibles en Amérique du Sud.

En Europe, l’équivalent de la 300 XRE, c’est la 300 CRF L dont nous avons fait l’acquisition. Nous avons apporté des modifications à la machine pour l’Afrique :

  • Tête de fourche Motoxer – double feux / Prise usb et allume cigare / Guidon renthal plus réhausses / Protèges mains Acerbis x factor / Sabot moteur alu AD-TEK / Crash bars Outback Motorteck (modifiés par moi-même – pas assez haut) / Réservoir 13.5 litres Acerbis / Réservoir supplémentaire 5 litres / Amortisseurs Wibers type 462 dont un sur mesure pour rabaisser la moto de Nelly – 6 cm (car la moto d’origine trop haute pour elle) / Kit fourche avec ressorts adaptés Wilbers / Echappement Arrow / Reposes pieds plus larges / Chaine DID / Portes bagages alu Givi / Supports sacoches latérales, fabrication maison  / Chambres à air Tubliss / Support plaque arrière aluminium avec Pelicase.
  • Pour l’équipement : Sacoches GIVI GRT 709 – 2 X 35 litres (se sont les mêmes que nous avions pour l’amérique latine) / Sacs crash bar 7 litres  Spartan (acheter en colombie et marque colombienne) / Sac Lonerider overlander 30 litres / Sacoche réservoir  Mosko type gnome.
  • Pour l’orientation : pas de GPS mais une tablette Triplteck 9 Pro avec support. Pourquoi ce choix, pour la luminosité de son écran, sa résistance aux chocs, à la chaleur, étanche IP68, la durée de la batterie et tu peux t’en servir comme tablette normale (8 pouces) avec la possibilité de mettre une carte sim.

Avec une déco perso pour les motos.